AUX FUTURS CRÉATEURS I

 

 

Sur deux ans, l'ÉCOLE GYSLING propose en Suisse Romande une formation de théâtre certifiante à plein temps. L'école vise à former des artistes prêts à défendre leurs propres créations sur la scène actuelle.

Fidèle à Jacques Lecoq, la pédagogie est basée sur l’expérience pratique et la recherche à travers la connaissance du corps, l’analyse de mouvement et l’improvisation. Le travail s’articule entre les cours et des projets personnels, individuels et collectifs, sur des thématiques données.

 

Les inscriptions sont ouvertes pour la volée 2020 - 2022.

 

 

LA FORMATION

La première année ouvre la voie. A l’aide du masque neutre et par l’improvisation, les élèves forgent l’instrument principal et essentiel de l’acteur, le corps, afin de le mettre au service de la scène. Ils déploient un corps plus conscient qui bouge et se transforme à l’image du monde qui nous entoure. En passant par les milieux, les éléments, les matières, les couleurs, les animaux ou encore la peinture, la musique et la poésie, ils s’emparent d’un langage universel pour atteindre le public. L’année se termine avec les personnages et la découverte de l’univers du jeu masqué. Cette recherche est complétée avec les cours fondamentaux d’analyse de mouvement, d’anatomie dynamique, de renforcement musculaire et d’acrobatie, de rythme et de voix. A travers ces expériences, ils acquièrent des références et s’approprient les lois du théâtre; un terreau précieux pour la deuxième année.

 

Tout en continuant de bâtir ce qui a été construit en première année, les élèves étudient au cours de la deuxième année divers styles de théâtre issus de l’Histoire, de l’Antiquité à nos jours, afin de constituer un répertoire de références et d’appuis pour leur travail. Il s’agit de les expérimenter dans l’espace, de les appréhender dans leur contexte d’émergence, d’en connaître les sources et les raisons d’être et de les envisager dans le contexte actuel. Ils traversent les langages des gestes classiques et modernes (pantomime blanche, bande dessinée, film, cinéma muet), les contes, le mélodrame, les textes du héros et du choeur de la tragédie antique et classique, les Bouffons, la Commedia dell’Arte jusqu’au clown. En fin de formation vient le moment de se confronter à la mise en scène des textes classiques et contemporains et d’échafauder son propre style.

 

Tout au long de la formation, les élèves présentent de manière hebdomadaire des projets individuels ou collectifs créés de manière autonome en dehors des cours sur des thématiques données. On appelle cela les «auto-cours». Proposer, transposer et confronter sa propre vision du monde sur la scène constitue un pan essentiel de ce parcours de deux ans.

Ce voyage complet permettra aux élèves d’acquérir un bagage d’expériences, de connaissances et de références et de tracer leur chemin dans la vie professionnelle.